Achat d'un terrain : le maire de Grande-Rivière rejette les allégations de favoritisme

le jeudi, 13 février 2020

Le maire de Grande-Rivière se défend d’allégation de favoritisme dans le développement domiciliaire Joncas.
Gino Cyr confirme avoir acheté le premier terrain et explique qu'après avoir vendu sa maison, il voulait donner l'exemple en tant que maire, ce qui a permis le début du développement.
La Ville a adopté un règlement d’emprunt de 150 000 $ pour les infrastructures de la phase 1, des travaux réalisés en régie interne. Les travaux à l’externe auraient atteint 450 000 $.
M. Cyr a payé son terrain 27 000 $ dont 10 000 $ ont été remis à la Ville, tel que stipulé dans le règlement et ne touchera pas un sous des programmes incitatifs à venir pour favoriser la construction domiciliaire.
Une fois les six terrains vendus, la Ville touchera 15 000 $ par année en taxes. Grande-Rivière souhaite voir construire 100 nouvelles maisons sur 10 ans.