Besoins urgents de travailleurs

le lundi, 17 juillet 2017

La ferme Bourdages Tradition embauche une vingtaine de travailleurs étrangers et cherche à doubler ses cueilleurs de fraises pour la saison de récoltes.
Le métier est de moins en moins populaire parmi les gaspésiens, même s’il peut s’avérer lucratif, comme l'indique le co-propriétarie de la ferme Bourdages Tradition, Pierre Bourdages.
La ferme lance donc un appel à la population, en précisant qu’il est possible de tout simplement se présenter sur les lieux. Sans main-d’œuvre, la récolte pourrait se perdre au champ, comme l’indique M. Bourdages.
La main d’œuvre étrangère assure une stabilité à l’entreprise.