Ciment McInnis réplique à Lafarge

Par: Thierry Haroun le mercredi, 16 octobre 2013

Ciment McInnis réplique à Lafarge

Le président de Ciment McInnis, Christian Gagnon

Photo - Antoine Rivard-Déziel

Ciment McInnis estime que son projet ne va pas nuire à l'industrie québécoise.

En réaction aux craintes exprimées par la direction de Lafarge Canada à Saint-Constant, le président de Ciment McInnis, Christian Gagnon, a déclaré à CHNC FM par courriel que son projet ne vise aucunement à détruire ou à déstabiliser des industries existantes. Ciment McInnis est une nouvelle société, entièrement détenue par des Québécois, qui travaille à la création d'une cimenterie dont la production sera essentiellement exportée hors Québec, note M. Gagnon.

Ce dernier précise que la cimenterie n'aura que peu ou pas d'impacts sur l'industrie du ciment au Québec. D'autant plus que celle-ci est largement intégrée à l'industrie du béton, dit-il. M. Gagnon a également tenu à dire que le projet gaspésien génèrera des retombées économiques considérables pour la Gaspésie et la province en rappelant que les installations, qui créeront des centaines d'emplois directs et indirects, seront les plus modernes et les plus efficaces sur le plan environnemental en Amérique du Nord.