Cimenterie: La Santé publique surveille de près

Par: Thierry Haroun le vendredi, 11 octobre 2013

Le site de la future cimenterie à Port-Daniel-Gascons

CHNC FM

Le Direction régionale de la santé publique assure que tout sera fait pour minimiser les impacts de la future cimenterie de Port-Daniel sur la santé humaine.

Une réaction qui n'est pas étrangère à la récente sortie publique du président de Ciment McInnis, Christian Gagnon, qui a admis que des métaux lourds comme le plomb et le mercure se dégageront de la cheminée émanant du coke de pétrole, un combustible servant à chauffer le four. M. Gagnon avait précisé que les installations auront besoin de 180 000 tonnes de petcoke annuellement.

À la DSP, Marie Chagnon lira avec attention l'étude d'impact environnemental de l'entreprise. Mme Chagnon confirme par ailleurs que la vigilance sera de mise lors de l'exploitation de la cimenterie attendue en 2016