Cimenterie : les écologistes persistent et signent

le mercredi, 02 octobre 2013

De gauche à droite : la porte-parole de Tache d'huile, Maude Prud'homme, le porte-parole de la Coalition Éco-Vigilance Baie-des-Chaleurs, Michel Goudreau et le président d'Environnement Vert-Plus, Bilbo Cyr.

Crédit photo : Antoine Rivard-Déziel

Des groupes écologistes accusent Québec de renier son engagement de réduire les gaz à effet de serre en ne soumettant pas le projet de cimenterie de Port-Daniel au BAPE.

Réunis mercredi à Carleton, des groupes environnementalistes ont dénoncé la décision du gouvernement de donner le feu vert sans tenir des audiences publiques. Ces derniers s'inquiètent des émissions de gaz à effet de serre qui seront relâchées par la cimenterie. Celles-ci s'élèveront à plus de 1,5 million de tonnes par année, selon eux.

Bilbo Cyr, d'Environnement Vert-Plus, juge inaceptable que Québec donne son accord au projet, alors que l'étude d'impact sur l'environnement n'est toujours pas publique.