Contrairement à ce qu'affirme Québec, EVP indique qu'il y aura de la fracturation en Gaspésie

le jeudi, 24 octobre 2019

Environnement vert plus dénonce une fois de plus le discours du gouvernement Legault sur la fracturation.
Mercredi à l’Assemblée nationale, le ministre des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a indiqué que la fracturation hydraulique était interdite au Québec.
EVP soutient au contraire que le mot fracturation apparait à 65 reprises dans le règlement sur les hydrocarbures. Son porte-parole, Pascal Bergeron, indique que la fracturation n'est pas interdite dans le calcaire, la nature du sol en Gaspésie, ce qui équivaut à la permission de fracturer dans la région.
L’environnementaliste questionne les connaissances du ministre sur le dossier, affirmant qu'il n'a aucune idée de ce qu'il avance, l'invitant à prendre connaissance de ses dossiers.
EVP se réjouit de voir Québec solidaire et le Parti québécois réclamer la fin de l’exploration des hydrocarbures en Gaspésie.