Décès de Jean Lapierre : une approche du pilote instable explique l'accident, selon le BST

le mercredi, 10 janvier 2018

Une approche non stabilisée du pilote explique l’écrasement d’avion qui a causé la mort de sept personnes, dont celle de Jean Lapierre, aux Îles-de-la-Madeleine, en mars 2016.
Le Bureau de la sécurité des transports a rendu public son rapport ce matin, dans lequel l’organisme laisse entendre que le pilote aurait pris certains risques avant d’atterrir.
Par ailleurs, l’appareil utilisé, un Mitsubishi MU-2, présente des défis pour les pilotes.
Jean Lapierre et des proches se rendaient aux Îles pour assister aux funérailles de leur père dans des conditions climatiques pas faciles.