Décentraliser la gestion de la main d'oeuvre au Québec

le vendredi, 16 août 2019

Décentraliser les façons dont le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale œuvre afin de s’adapter à la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.
C’est le message envoyé au ministre Jean Boulet, jeudi après-midi à Gaspé, dans le cadre de la tournée En action pour la main d’œuvre. Il doit avoir bien entendu le message.
Le manque de main d’œuvre a alimenté les discussions et la préfète de Rocher-Percé, Nadia Minassian, a réclamé la fin de l’érosion des emplois gouvernementaux à l’extérieur de la région, en citant l'exemple d'Optilab dans le réseau de la santé.
M. Boulet a accordé 1 million $ aux Pêcheries Marinard et aux Pêcheries Gaspésiennes pour soutenir la formation de 218 employés dans ces usines.