De l'espoir pour le caribou de la Gaspésie

le jeudi, 25 juillet 2013

Crédit photo : Site Web de la SÉPAQ

Des observations du caribou de la Gaspésie menées par un groupe de chercheurs de l'Université du Québec à Rimouski laissent croire que le rétablissement de l'espèce est possible.

La précarité de la population, qui compte une centaine d'individus, est principalement dû au faible taux de survie des faons.

Des observations menées en juin 2012 et 2013 ont cependant démontré que le nombre de jeunes caribous est redevenu supérieur au pourcentage permettant le maintien de l'espèce, fixé à 17%. Le reponsable de la conservation au parc national de la Gaspésie, Claude Isabel, soutient que tous les espoirs sont permis quant au rétablissement de l'espèce.

M. Isabel précise que les observations permettent aussi de croire que les faons sont en bonne santé. Le responsable précise cependant que ces derniers doivent passer le seuil critique leur permettant de se protéger des prédateurs, soit six mois.

Notons que les chercheurs et les employés du parc n'ont observé cette année aucune présence de prédateurs dans les principaux secteurs de fréquentation des femelles et des faons.