Des maires déçus, mais compréhensifs

le mardi, 22 juillet 2014

Des maires déçus, mais compréhensifs

Le mairesse de Chandler, Louisette Langlois. 

Les maires de Grande-Rivière et de Chandler sont déçus, mais acceptent la décision de prioriser la réfection du rail jusqu'à Port-Daniel.

Rappelons que la Société du chemin de fer de la Gaspésie adopte une nouvelle stratégie pour obtenir du financement.

L'organisme morcelle sa demande à Québec, en commençant par réclamer 35 M$ pour réparer jusqu'à Port-Daniel, afin d'éventuellement servir la cimenterie.

La mairesse de Chandler, Louisette Langlois, aurait préféré un autre scénario, mais dit se plier à cette décision, disant comprendre le contexte budgétaire et les réductions des dépenses publiques à Québec.

Le maire de Grande-Rivière, Bernard Stevens accepte aussi à contrecœur. Cependant, l'élu ne digère toujours pas le choix d'avoir priorisé le train touristique, plutôt que la mise à niveau du rail pour la population locale.

Selon lui, les M$ allloués à ce ce projet pour la liaison Percé-Gaspé auraient dû servir à la réparation pour rendre possible le transport des trains de Via Rail.