Les effets pervers de la réforme se multiplient

Par: Thierry Haroun le vendredi, 22 février 2013

 Les effets pervers de la réforme du programme de l'assurance-emploi sur les chômeurs se multiplient, selon le député bloquiste de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, Jean-François Fortin.

Le bloquiste apprenait récemment que les nouvelles mesures de resserrement du programme fédéral inciteraient les prestataires qui recherchent un emploi à mentir aux employeurs potentiels afin d'éviter de se retrouver dans une situation de «refus d'emploi». M. Fortin donne en exemple un cas où un travailleur saisonnier a indiqué à un employeur n'être disponible que pour une courte période d'employabilité, soit jusqu'au retour de son travail saisonnier. Ce dernier a été considéré comme non disponible à l'emploi à temps plein engendrant ainsi l'arrêt de ses prestations. Ce qui est un manque de respect, déplore le député.

 M. Fortin souligne que le cas de ce chômeur qui s'est vu refuser ses prestations ne serait pas le seul.