Gaspé : mobilisation pour les places en garderie

le mercredi, 15 janvier 2020

À Gaspé, une trentaine de bambins de moins de cinq ans et leurs parents ont répondu à l’invitation de la députée de Gaspé mercredi avant-midi afin de réclamer des places en garderie.
Une vidéo a été tournée afin de démontrer le besoin estimé à 150 seulement à Gaspé au ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.
La députée Méganne Perry Mélançon veut ainsi sensibiliser le gouvernement à la situation.
Québec promet de débloquer des places, et le maire de Gaspé, Daniel Côté, demande que le ministre tienne compte du fait que sa ville vit la plus forte croissance de l’Est-du-Québec. Selon l'élu, même en ouvrant des places à Pointe-à-la-Croix ou Cap-Chat, ça ne règlera pas le problème de Gaspé, soulignant qu'il faut que le ministre comprenne la particularité locale.
Agnès Kourio est mère de jumeaux de 7 mois et demi et appuie le mouvement, soutenant que le manque de place hypothèque son retour au travail.
Deux milieux familiaux ouvriront leurs portes en février. Mais si Québec donne des places en installations, il y aura quand même des délais souligne le directeur du CPE Voyage de mon enfance, Gilles Chapados, qui sont en moyenne de 20 à 24 mois au Québec.