Hausse de l'aide juridique

Par: La rédaction le jeudi, 20 février 2014

Hausse de l'aide juridique

Palaise de justice de Percé

(Thierry Haroun CHNC)

La hausse de 10% à 15%, selon les cas, du seuil d'admissibilité à l'aide juridique est en vigueur depuis le 1er janvier.

Par exemple, une mère ayant un enfant à charge, disposant d'un revenu annuel de 19900$, devait payer 200 $ pour avoir droit à l'aide juridique afin d'intenter un recours pour la garde d'enfant et la pension alimentaire. Autre cas. Une personne âgée, vivant seule, disposant uniquement de la pension de vieillesse et du supplément de revenu garanti, devait débourser aussi 200 $ pour profiter du programme gouvernemental, ce qui n'est plus le cas.

Ces nouvelles mesures profiteront à plus de 200 000 citoyens de plus . Par ailleurs, Québec a adopté la Loi favorisant l'accès à la justice en matière familiale menant à la création du service d'aide à l'homologation qui est entré en vigueur le 10 octobre dernier. Le nouvel outil est accessible à tous les parents qu'ils soient ou non admissibles financièrement à l'aide juridique.