Inondations – Aucun geste de nature criminelle

Par: Nelson Sergerie le vendredi, 12 avril 2013

Les travaux qui ont causé la rupture d'un barrage mercredi après-midi au lac Denys, dans le secteur York de Gaspé, étaient nécessaires, selon les autorités.

Le niveau du lac qui servait jadis à la pisciculture achetée depuis par la nation micmaque de Gespeg était de deux à trois mètres plus élevé que le seuil critique. La MRC de la Côte-de-Gaspé avait indiqué à la nation que des travaux étaient requis.

Les Micmacs, responsables des opérations, avaient reçu les autorisations nécessaires auprès des autorités. Ils étaient en cours mercredi afin de créer une brèche pour faire descendre le niveau du lac.

Les dommages à la pisciculture sont importants. Le ministère des Transports devra évaluer les solutions à apporter au boulevard York Ouest, emporté en partie par la crue subite. La Sûreté du Québec a indiqué qu'aucun geste de nature criminelle n'est à l'origine de l'événement.