L'ADJ de Newport n'opère pas un bar clandestin

le mercredi, 13 février 2019

L'ADJ de Newport se défend d'opérer un bar clandestin.
L'organisme répond à la mairesse Louisette Langlois qui a fait cette affirmation lundi au conseil municipal. Membre de l'association Ami des Jeunes, Luc Legresley confirme que l'alcool saisi lors de la fête hommage aux bénévoles de décembre est en grande partie celui de l'ADJ.
Entreposé sur les lieux, celui-ci était destiné à être vendu lors d'activités bénéfices et avec un permis.
M. Legresley déplore que la mairesse associe son organisation avec une activité illégale.
Les pertes sont non négligeables pour l’ADJ qui finance des activités, de l'aide ainsi que l'achat de matériel scolaire pour les jeunes, notamment par la vente d'alcool.