L'Agence régionale de la Santé ferme la porte

le mardi, 14 janvier 2014

L'Agence régionale de la Santé ferme la porte

Tout indique que l'implantation d'un service satellite de médecine nucléaire à Maria ne se réalisera pas à court terme, malgré la récolte d'un million de dollars de la Fondation Santé Baie-des-Chaleurs.

Le CSSS Baie-des-Chaleurs réévalue la pertinence du projet, en raison de son contexte budgétaire. Aucun développement n'est envisagé sans un engagement financier de l'Agence régionale de la Santé. Cette dernière confirme qu'aucun fonds ne sera débloqué. D'autant que le service de médecine nucléaire à Chandler s'est amélioré, selon le médecin-conseil, Claude Mercier. Les améliorations ont permis de réduire considérablement la liste d'attente, dit-il. 

M. Mercier rappelle que l'Agence approuve l'idée à condition que le CSSS finance son fonctionnement. Ce dernier salue par ailleurs la réflexion entâmée par l'établisement. Une fois les besoins réévalués, M. Mercier précise que l'Agence serait très à l'aise si le CSSS décidait d'abandonner son projet au profit d'un autre.