Le Radeau - La mairesse Langlois déçue

Par: La rédaction le jeudi, 09 janvier 2014

Le Radeau - La mairesse Langlois déçue

Courtoisie

La mairesse de Chandler, Louisette Langlois, juge que le manque de collaboration du secteur de la santé n'est pas étranger à la fermeture définitive de la maison palliative Le Radeau.

Après que le président de l'établissement, Jean-Yves Abdelnour, eut déclaré que la baisse de financement de la part de l'Agence régionale de la Santé et un partenariat déficient du Centre de santé du Rocher-Percé sont parmi les facteurs menant à la cessation des activités de la Maison, au tour de Mme Langlois de viser le CSSS. «Ce qui est dommage, c'est que je pense que cette instance (Le Radeau) a été vue comme un compétiteur plutôt que comme un partenaire (par le CSSS)».

La mairesse rappelle que la fermeture du Radeau engendre une perte de 10 emplois et demande à l'Agence de la santé de s'assurer que ce service soit encore disponible sur son territoire.