Le ton monte à la SÉPAQ

le vendredi, 11 octobre 2013

Le ton monte à la SÉPAQ alors que les employés pourraient déclencher des moyens de pression, pouvant aller jusqu'à une grève générale dès samedi matin. Les négocations tenues cette semaine n'ont pas permis aux deux parties de s'entendre. Les employés demandent une augmentation salariale de 2% par année, mais l'employeur leur offre 4% sur cinq ans. Alors que les travailleurs détiennent un mandat de grève, le syndicat pourrait mettre à exécution sa menace dès demain matin. La SÉPAQ compte quelque 500 employés en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent.