Les environnementalistes ont changé la donne selon Gastem

le mercredi, 13 septembre 2017

Gastem n'a jamais vu venir la contestation qui s'est conclue par un règlement à Ristigouche-Sud-Est sur la protection de l'eau potable en novembre 2013.
Dans sa plaidoirie, le procureur de la poursuite, Daniel Kochenburger indique que l'arrivé d'environnementalistes dans le dossier quelques semaines auparavant a changé la donne. Me. Kochenburger affirme que ces derniers ont véhiculer des bobards alors que la firme avait une solide étude scientifique prouvant que le forage exploratoire était pratiquement sans danger pour l'environnement. Le conseil a été intimidé par les opposants selon la thèse de la poursuite.