Les infirmières sont déçues

Par: La rédaction le jeudi, 03 octobre 2013

Les infirmières sont déçues

Micheline Barriault

Courtoisie du SIIEQ

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l'Est du Québec a été débouté en Cour d'appel récemment concernant un litige sur les conditions de travail de ses membres au sein CSSS de la Côte-de-Gaspé.

Selon le SIIEQ, les juges de la Cour d'appel ne se sont aucunement prononcés sur l'essentiel du grief. Le syndicat souhaitait savoir si l'employeur a agi abusivement en forçant des infirmières à effectuer 16 heures de travail avec seulement 8 heures de repos entre les deux.

La présidente du SIIEQ Micheline Barriault, se dit très déçue parce qu'àprès plus de 4 ans de litige devant les tribunaux, le fond de la question n'a toujours pas été réglé. Malgré le jugement qui leur est défavorable, les infirmières entendent continuer à revendiquer un repos de 16h après avoir effectué l'équivalent en heures travaillées. En entrevue à CHNC, le CSSS dit respecter le jugement et entend suivre ce dossier de près.