Libre-échange avec l'UE: Toone s'impatiente

le vendredi, 13 décembre 2013

Libre-échange avec l'UE:  Toone s'impatiente

Le député fédéral de la Gaspésie-les-Îles, Philip Toone.

Courtoisie

Le député fédéral de la Gaspésie-les-Îles, Philip Toone, presse le gouvernement Harper de dévoiler les détails de l'entente de libre-échange avec l'Union Européenne.

Un mois après la confirmation de l'accord, les parlementaires n'ont toujours pas reçu les détails du texte, déplore M. Toone. Ce dernier n'est pas contre l'initiative, mais refuse de l'appuyer sans en connaître l'ampleur. Le néodémocrate admet cependant que certains aspects rendus publics, comme l'abolition des tarifs sur 95% des exportations de l'industrie de la pêche, pourrait être bénéfique pour la Gaspésie.

M. Toone s'inquiète cependant de l'impact de l'ouverture des marchés sur l'industrie laitière. L'élu espère qu'Ottawa mettra en place des mesures de compensation pour les producteurs locaux.