McInnis : la Direction de la santé publique n'a pas dormi au gaz

le vendredi, 07 août 2020

La Direction de la santé publique rejette les accusations d’avoir dormi au gaz dans le dossier des poussières de Ciment McInnis.
Le médecin conseil Wilber Deck souligne qu’il s’agit d’abord d’une responsabilité du ministère de l’Environnement et la Santé publique vient en assistance afin de ne pas dédoubler les efforts sur le terrain.
Les risques pour la santé humaine ne seraient pas élevés.
Les analyses sont en cours et selon les résultats, les recommandations seront faites selon la gradation des problématiques soulevées. L’organisme n’a été informé que vendredi dernier et a discuté avec les acteurs concernés pour déterminer la gravité de la situation.