Meurtre à Grande-Rivière : Johanne Johnson souhaite un nouveau procès

le mercredi, 12 février 2020

Condamnée à la prison à vie pour le meurtre non prémédité de son conjoint en 2016, Johanne Johnson tente d’obtenir un nouveau procès.
L’avocat de la femme a présenté mardi 13 arguments en ce sens devant la Cour d’appel, selon Quebecor.
Celui-ci affirme que les aveux obtenus devraient être rejetés. La méthode utilisé, Opération «Mr Big», contrevient à la Charte canadienne des droits et liberté.
Johnson avait été condamnée à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 11 ans au Palais de justice de Percé pour le meurtre de son conjoint en 1998 à Grande-Rivière.
La femme de 54 ans avait été arrêtée en 2013, 15 ans après la mort de la victime.