Nouvelle entente avec les Micmacs

le mercredi, 17 juillet 2013

Une nouvelle entente a été conclue avec les Micmacs de Gesgapegiag entourant la pêche au filet sur la rivière Cascapédia.

La nation autochtone recevra 1,3 M$ par an en échange de ne pas exercer ses droits de pêche au filet à l'embouchure du cours d'eau. L'entente conclue avec Québec, la Société Cascapédia et le Camp Cascapédia, est valide pour 10 ans et négociable à nouveau dans 5 ans.

L'accord prévoit une somme de 150 000$ de plus annuellement que le montant moyen du contrat précédent. La directrice générale de Gesgapegiag, Catherine Johnson, précise que sa communauté conserve ses droits de pêche au filet. Cette dernière affirme que la décision de ne pas les exercer a été prise par les Micmacs, afin d'assurer la pérennité de la ressourece.

La directrice générale qualifie cette entente d'unique au Canada. Ce partenariat prouve que la cohabitation entre les communautés autochtones et les blancs peut se faire dans le respect des droits de chacun, selon Mme Johnson.