Des maires critiqués

Par: La rédaction le jeudi, 26 septembre 2013

Les élus détenant des actions dans Orbite Aluminae devraient retirer leurs billes de l'entreprise pour des raisons morales, selon un expert.

Le préfet de la Haute-Gaspésie, Allen Cormier, et le maire de Cap-Chat, Judes Landry, détiennent des parts de la firme de transformation d'alumine argileuse, comme le rapportait récemment Graffici.ca. Professeur en sciences de la gestion à l'Université du Québec à Rimouski, Michel Fortier, estime que même si c'est légal, ces actions mettent les élus dans une situation délicate. L'expert juge que ces derniers perdent une certaine indépendance en détenant des actions.

Michel Fortier croit que mieux vaudrait pour eux de se départir de leurs intérêts financiers.