Ordonnance de non-publication provisoire dans l'affaire Nathalie Normandeau

le vendredi, 08 novembre 2019

La cour émet une ordonnance de non-publication provisoire à la suite des dernières fuites dans les médias dans la cause entourant Nathalie Normandeau.
La Couronne a déposé cette requête, excédée par les fuites d’éléments d’enquêtes de l’UPAC. L’ordonnance empêche jusqu’au 2 décembre la diffusion d’éléments de preuve ou de documents d’enquêtes qui n’ont pas été déposés en cour.
Les enquêtes Joug et Lierre ont conduit à l’arrestation et au dépôt d’accusations d’abus de confiance, de fraude et corruption contre l’ex-première ministre.
Les médias entendent s’opposer à l’ordonnance. Quebecor a diffusé récemment des extraits de l’interrogatoire de Mme Normandeau, après son arrestation en mars 2016.