Pacte fiscal : les négos se corsent entre Québec et les municipalités

le vendredi, 13 septembre 2019

Québec et les municipalités sont loin d’une entente dans la négociation du nouveau pacte fiscal.
Aux yeux du maire de Bonaventure qui revient d’une rencontre de deux jours du caucus de l’Union des municipalités du Québec, le gouvernement Legault n’a pas bougé dans ses positions qui est un pacte à coût nul.
Le maire Roch Audet y voit même une forme de recul, estimant revenir à 2014 alors que les municipalités ne récupèrent pas ce qu'elles avaient perdu. Pour M. Audet, il faut que les municipalités puissent avoir de nouvelles sommes pour faire des avancées.
L’UMQ a trois grandes demandes : le transfert d’un point de la TVQ aux municipalités, que Québec paie 100 % des taxes municipales sur ses propriétés et des redevances minières.
M. Audet garde espoir de conclure une entente d’ici la fin du mois, tel que prévu au calendrier.