Pas de remboursement

le mercredi, 16 octobre 2013

La Commission scolaire René-Lévesque dénonce les orientations du gouvernement dans le dossier des taxes scolaures. 

Alors qu'elle a dû composé avec des coupures de 1,4 M$, la commission scolaire René-Lévesque dit avoir fait ses devoirs pour atteindre l'équilibre budgétaire, notamment en réduisant ses dépenses administratives de 600 000$.

Le président, Jean Couture, soutient qu'il n'est pas question d'envisager un remboursement au détriment des services aux élèves. Rappelons que Québec a fait connaître sa volonté d'exiger aux commissions scolaires du Québec qu'elles remboursent 100 M$ en deux ans aux contribuables.

Par ailleurs, au moment où Québec souhaite mettre en place un comité pour évaluer la gouvernance des écoles primaires et secondaires, les commissaires s'inquiètent de l'avenir des commission scolaires. Ces derniers interpelleront le ministre régional, Gaétan Lelièvre et le député de Bonaventure, Sylvain Roy, à ce sujet.