Plus de 350 personnes ont pris d’assaut le pont J.C. Van Horne entre le Québec et le Nouveau-Brunswick

le lundi, 14 janvier 2013

Plus de 350 personnes ont pris d’assaut le pont J.C. Van Horne entre le Québec et le Nouveau-Brunswick vendredi après-midi  au moment où le premier ministre Stephen Harper rencontrait des leaders autochtones à Ottawa. 

La foule regroupait principalement des Micmacs de Listuguj et de Gesgapegiag et des non-autochtones qui ont manifesté leur appui aux revendications du mouvement national Idle No More. Cette mobilisation visait à dénoncer le projet de loi C-45 et C-38 qui modifient les lois sur les autochtones, les pêches et le régime d’assurance-emploi. Selon un membre du Conseil de bande de Listuguj, Darcy Gray, Idle No More démontre que  les autochtones sont déterminés à s’unir pour faire entendre leur voix.

Les membres de la communauté de Listuguj se réuniront demain soir pour déterminer la suite de leurs actions.