Port-Daniel-Gascons déplore la mauvaise presse sur la cimenterie

le lundi, 29 juin 2020

Port-Daniel-Gascons déplore que Ciment McInnis fasse l’objet d’une mauvaise presse une fois de plus.
Une compilation effectuée par Quebecor conclut que la cimenterie arrive au sixième rang des entreprises les plus polluantes au Québec.
Avec 885 000 tonnes de CO2 en 2018, la cimenterie enregistre une hausse de 168 % de ses émissions par rapport à 2017. C’est pourquoi un pôle d’économie des technologies propres a été créé, rappelle le maire, Henri Grenier. La captation du carbone à la cheminée et la biomasse forestière sont les solutions étudiées, ce qui devrait améliorer le bilan, indique l'élu.
L’utilisation de résidus forestiers ferait retrancher 150 000 tonnes de GES, mais l’analyse de rentabilité du projet n’est pas terminée.