Problème de récupération du verre

Par: Thierry Haroun le mardi, 22 avril 2014

Le verre cause problème au Centre de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie à Grande-Rivière.

Plusieurs facteurs sont à la source de ce casse-tête, dont la fermeture de l'un des deux centres de récupération du verre au Québec et la fin d'une subvention aux transports offerte par la Société des alcools.

Conséquence: le coût de la gestion à la tonne est passé de 10$ à 90$, note la directrice du Centre, Nathalie Drapeau qui précise que le dossier est complexe, mais qu'une étude est en cours pour trouver des solutions à terme.

La préfet de Rocher-Percé, Diane Lebouthillier, souhaite que Québec impose une consigne aux bouteilles de vin, ce qui pourrait être une avenue importante pour solutionner ce problème.