Production de légumes en serre : il faut plus que des tarifs réduits d'électricité, selon Sylvain Roy

le lundi, 13 juillet 2020

Le député de Bonaventure estime que l’annonce de Québec qui va de l’avant avec le principe d’un tarif spécifique au développement de la production de légumes et de fruits en serre est une première étape.
Depuis 2013, Hydro-Québec exige une consommation de plus de 300 kilowatts pour accorder un tarif privilégié de 5,5 cents, plutôt que 10 cents actuellement. Si la Régie de l’énergie accepte le principe, le seuil serait ramené à 50, ce qui donnerait à tous les producteurs un tarif réduit pour l’éclairage et le chauffage des serres Le gouvernement a adopté un décret destiné à la Régie de l’énergie afin de considérer la demande déposée par Hydro-Québec. Il faut passer à une autre étape, dit Sylvain Roy : des outils financiers doivent permettre l'implantation de nouvelles serres dans le contexte de souveraineté alimentaire.