Réseau ferrovaire : plus de sécurité réclamée

le vendredi, 19 juillet 2013

Réseau ferrovaire : plus de sécurité réclamée

Le Conseil régional de l'environnement Gaspésie-les-Îles demande à Ottawa de procéder à l'inspection immédiate et périodique de l'ensemble du réseau ferroviaire de la province.

Le CREGIM joint ainsi sa voix au Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec et de plusieurs municipalités du Québec. Dans la foulée du drame survenu à Lac-Mégantic le 6 juillet, l'organisme juge que cette inspection s'impose.

Le porte-parole, Yannick Desbiens, soutient cependant que le transport ferroviaire ne doit pas être remis en question en raison de son importance économique, mais ajoute qu'aucune activité ne devrait menacer la sécurité de la population et de l'environnement.

Le gouvernement fédéral doit démontrer que le réseau ferroviaire québécois est fiable le plus rapidement possible, selon M. Desbiens.