Sylviculture: mieux vaut tard que jamais

le jeudi, 26 septembre 2013

Sylviculture: mieux vaut tard que jamais

Courtoisie

Le milieu sylvicole gaspésien accueille favorablement l'aide supplémentaire de 670 000$ de Québec, mais aurait préféré que cette annonce se fasse plus tôt cette année.

Le directeur de la Coopérative forestière de la Gaspésie, René Babin, indique que l'année a été difficile pour son personnel. Les travailleurs ont dû patienter jusqu'au mois de juillet avant que Québec confirme la reconduction du budget accordé à l'aménagement forestier en Gaspésie.

Ce dernier a cependant été amputé de 1,1 M$. L'aide annoncée vient combler une partie du manque à gagner, mais M. Babin souligne que le mal est fait pour plusieurs travailleurs.

La Coopérative forestière de la Gaspésie fournit de l'emploi à 130 personnes.