Un discours nuisible au rail gaspésien

le vendredi, 11 octobre 2013

Un discours nuisible au rail gaspésien

Thierry Haroun

La Société du chemin de fer de la Gaspésie juge prématurée de faire allusion à un éventuel démantèlement du rail, comme le fait la fédération régionale de l'UPA.

L'organisme a adopté une résolution demandant, dans l'éventalité d'un démantèlement du rail, de retourner les terrains aux producteurs. L'UPA s'engage aussi de faire pression sur les autorités pour maintenir le service. Un des administrateurs à la Société du chemin de fer, Jean-Guy Poirier, remet en question la sortie de l'UPA.

M. Poirier craint que la position des producteurs nuise au chance de la région d'obtenir le financement nécessaire pour remettre à niveau le rail.