Un rapport qui dérange

Par: Thierry Haroun le jeudi, 18 avril 2013

Un rapport qui dérange

La Société de conservation ZICO de la Baie de Gaspé déplore la teneur de la principale recommandation du rapport de la firme Activa Environnement sur les alternatives à l'épandage d'herbicides le long de la voie ferrée dans la région.

Le document, dont CHNC a obtenu copie, commandé et remis à la Société du chemin de fer de la Gaspésie en novembre dernier, recommande finalement l'utilisation des herbicides sur son réseau comme moyen d'éliminer la végétation envahissante pour des raisons économiques principalement. Ce qui a fait sursauté la présidente de l'organisme écologique, Margret Grenier. «Je suis complètement contre»

Mme Grenier qui suit ce dossier depuis des années exhorte la Société du chemin de fer de ne pas épandre de tels produits qui sont nocifs pour l'environnement, selon elle.

L'écologiste dénonce par ailleurs l'approche proposée par Activa dans le cadre d'une campagne publique d'information sur les travaux de contrôle qui seront faits sur le réseau ferroviaire. «Si c'est pour rassurer la population, franchement ça ne marchera pas!»

La haute direction de la SCFG s'est refusée à tout commentaire.