Une unité de médecine ambulatoire

le lundi, 10 février 2014

Une unité de médecine ambulatoire

Le directeur du CSSS Baie-des-Chaleurs, Jean-Philippe Legault et la PDG de l'Agence régionale de la santé et des services sociaux de la Gaspésie-les-Îles, Yolaine Galarneau.

Une unité de médecine ambulatoire est maintenant disponible à l'hôpital de Maria.

Avec cette nouveauté, quelque 8000 patients auront accès à plusieurs services spécialisés sur un même étage. La médecine ambulatoire, qui permet de recevoir, diagnostiquer et de traiter les personnes, vise à faire éviter aux patients l'urgence et l'hospitalisation. À Maria, les cliniques de chirurgie, pédiatrie, gynécologie et d'urologie sont regroupées dans l'unité. Par ailleurs, un nouveau service externe de 2e ligne pour la clientèle jeunesse en santé mentale s'ajoute à l'unité. 

Un service d'accueil clinique est aussi mis en place, ce qui comporte beaucoup d'avantages, selon la directrice réseau, Renée Rivière. "C'est une amélioration de la prise en charge qui permet aux médecins de l'externe de diriger les patients ici sans que ceux-ci soient pris en charge par l'urgence. Ça optimise aussi les services de la première ligne vers le deuxième ligne, ce qui permet de le désencombrement des urgences et de réduire les hospitalisations".  

Le CSSS espère réaliser des économies de 200 000$ avec ce nouveau mode opératoire. 

L'Agence régionale de la Santé espère que la nouvelle unité réduira le taux d'hospitalisation qui est de 30% à 50% plus élevé que la moyenne provinciale. Dans la région, les hôpitaux de Gaspé et de Chandler ont aussi une unité de médecine ambulatoire.