Château Dubuc : l'aide de Québec sera nécessaire, selon la mairesse de Chandler

le jeudi, 22 juillet 2021

La mairesse de Chandler soutient qu’il sera extrêmement difficile de protéger le Château Dubuc avant les tempêtes de l’automne prochain.
Interpellée, Louisette Langlois affirme que ça prendra l’aide de Québec. Elle rappelle que c'est le seul patrimoine vivant qui reste de l'histoire industrielle de Chandler. Il est cité patrimonial par la Ville et la MRC du Rocher-Percé, rappelle Mme Langlois.
La mairesse a pris connaissance des coûts d’un minimum de 1 million $ pour protéger ce bâtiment alors que la galerie avant se trouve pratiquement dans la mer.
Plusieurs représentations ont été faites.
Québec n’est prêt à avancer que 20 % de la facture et à Ottawa, on estime qu’il s’agit d’une compétence provinciale.
Mme Langlois affirme que ça prendra une solution miracle et une très grande volonté de Québec pour sauver le bâtiment ou à tout le moins le protéger pour les prochaines tempêtes.