Chandler : la défense de Louisette Langlois atteint un quart de million $

le jeudi, 22 avril 2021

Un quart de million de dollars.
C’est ce qu’a coûté jusqu’à maintenant la défense de la mairesse de Chandler dans ses démêlés avec la Commission municipale du Québec.
Le procureur de Louisette Langlois, Me Charles Caza, a transmis pour 38 000 $ de factures couvrant les mois de janvier à mars que le conseil a payé en séance spéciale jeudi.
Le pro-maire, Bruno-Pierre Godbout, se dit frustré, déçu, enragé pour le conseil municipal et les contribuables de Chandler, affirmant que cela nuit directement au développement de la Ville.
Louisette Langlois veut faire invalider lundi devant la Cour supérieur sa sanction de 180 jours pour 20 manquements au Code d’éthique et de déontologie des élus de Chandler.
La Ville tentera de récupérer les frais, aussitôt que la décision de la Cour supérieure sera sortie.