Contre vent et marée, Chantier naval Forillon construit le dernier des 10 bateaux pour la Garde côtière

le jeudi, 24 novembre 2022

Malgré la pandémie et les soubresauts de l’économie, Chantier naval Forillon complète son contrat de fabrication de 10 navires de recherche et sauvetage pour la garde côtière au coût de 77 millions $.
Le premier navire a été livré à l’automne 2017 et le dernier le sera en 2024.
Selon le président-directeur général, Jean-David Samuel, la Garde côtière est satisfaite des navires. D'abord, peu de travail sous garantie a été effectué. Elle adore les bateaux car ils sont beaucoup plus gros et sécuritaire et peuvent opérer dans les pires conditions.
Ce contrat a consolidé 65 emplois et a permis d’ajouter des ressources dans la gestion de projet pour travailler sur de plus gros navires. Le chantier construit en parallèle des bateaux de pêches.
Ce contrat de la Garde côtière ouvre une porte pour d’autres contrats fédéraux puisque l'entreprise est mieux classée notamment sur la partie technique et des réalisations. Ces éléments vont aider pour la suite du développement de l'entreprise.