L'Alliance de l'Est peut maintenant développer tout types de projet d'énergie renouvelable

le jeudi, 24 novembre 2022

L’Alliance de l’Est obtient toutes les compétences en énergie renouvelable.
Les régies intermunicipales de l’énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent possèdent déjà la compétence en éolien.
Le président de la régie gaspésienne, Simon Deschênes, mentionne que c'est une prévoyance dans le temps avec les nouvelles technologies ou nouvelles sources d'énergie qui peuvent émerger dans les prochaines années au niveau de la transition énergétique du Québec.
La régie travaillait depuis plus de deux ans avec Québec pour obtenir au départ le solaire et le stockage, mais le gouvernement a élargi la question à l’ensemble de la province et à toute énergie renouvelable.
Avec les appels d’offres de Québec en éolien dont des résultats seront annoncés en décembre, la compétence stockage devient importante.
Il rappelle que l'Alliance fournit déjà ses obligations contractuelles avec Hydro-Québec. Mais parfois, il y a des surplus et le stockage permettra cette prévoyance dans le temps.
L'Alliance pourrait négocier des addendas aux contrats avec Hydro pour voir si la société d'État ne pourrait pas en acheter davantage.