La Régie de l'énergie GIM poursuit ses démarches pour la compétence solaire

le mercredi, 21 juillet 2021

La Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine poursuit ses démarches pour obtenir la compétence solaire dans son développement.
Le président, Simon Deschênes, a échangé récemment avec Québec et un projet de loi sera déposé bientôt.
Il indique que le projet prévoit que chaque région du Québec puisse se doter de compétences autres, pour toutes sources d'énergie. C'est pas clair ni concret, mais les nouveaux champs de compétences pourraient être obtenu au milieu de l'automne.
La régie avait fait une demande pour le stockage et le solaire.
Une étude en mai révélait que le Québec a un niveau de radiation solaire supérieur à l’Allemagne, quatrième producteur mondial, à un coût possiblement aussi concurrentiel que l’hydroélectricité et l’éolien sur un horizon de 10 ans.
Dans le décret, 480 des 1400 mégawatts sont réservés à toutes énergies renouvelables.