Le rapport Laurent sur la DPJ bien accueilli par l'APTS en Gaspésie

le mardi, 04 mai 2021

Le syndicat APTS qui représente les travailleurs de la Direction de la protection de la jeunesse en Gaspésie reçoit avec satisfaction le rapport Laurent sur le futur de la DPJ.
La représentante régionale, Jenny Tardif, note que l’accent doit être mis sur les enfants, dit-elle, indiquant que Québec doit sortir d'une vision comptable des services publics et mettre en place des mesures innovantes au profit des enfants et des familles. Les portraits statistiques, les redditions de compte et les compressions budgétaires doivent cesser pour mettre l'humain à l'avant-plan.
Mme Tardif estime que Québec doit bouger rapidement car la situation est critique dans les DPJ.
Même si le gouvernement Legault promet d’ajouter 500 ressources, la syndicaliste note que les postes déjà ouverts ne trouvent pas preneurs.